“Renaissance Woman” ou comment se révéler à soi-même

rpt

La dernière review littéraire remonte à bientôt six mois. J’ai lu au moins une dizaine de livres depuis Le parfum des sirènes de Gisèle Pineau, des livres que j’ai appréciés mais aucun qui ne m’ait donné l’envie de me remettre à mon clavier. Il y a deux ans, j’avais décidé de m’offrir “Dyablès” de TiMalo pour mon anniversaire. En ce début 2019, mon cadeau littéraire à moi-même s’est porté sur “Renaissance Woman” de Stevy Mahy.

J’avais découvert Stevy Mahy en 2017 pendant que je faisais mes recherches pour mon dossier sur la représentation de l’esclavage dans la musique caribéenne. J’ai eu un coup de coeur en écoutant son titre “Haïti Chérie” (2012) qui illustre un style folk aux couleurs caribéennes comme j’aime. J’ai donc commencé à la suivre sur les réseaux sociaux et je me suis rendue compte qu’elle était une créatrice dans tous les sens du terme puisqu’elle a aussi sa ligne de bijoux “Moun”. Voir une femme entreprendre et s’épanouir dans ses créations est toujours inspirant donc j’étais d’autant plus intriguée par son livre “Renaissance Woman, journal intime d’une renaissance” sorti en mars 2018.

Cela fait donc plus d’un an que j’avais prévu de l’acheter. J’ai écouté l’album éponyme, j’ai lu les témoignages de lecteurs et lectrices. J’ai failli assister à sa séance de dédicace de novembre 2018… Au final, ce n’est qu’en février 2019 que j’ai senti que LE moment était arrivé. J’ai acheté le livre qui est arrivé trois jours après la commande. Une fois dans le calme absolu pour éviter toute distraction, je me suis mise à la lecture.

Je ne sais pas trop à quoi je m’attendais. Un essai sur le développement personnel ? Des anecdotes de vie pour illustrer cette rencontre avec elle-même ? Une fiction aux métaphores suffisamment floues pour correspondre à tout le monde et à personne en même temps ? Pendant ma période d’introspection de 2016 à 2018, je n’avais pas la force ni l’énergie intellectuelle pour me plonger dans de la philosophie ou dans les best-sellers contemporains pour m’aider à trouver le sens de ma quête vers un meilleur moi. Je n’ai jamais verbalisé à voix haute ce cheminement. Mes articles sur ce blog en donnent un aperçu, mais le processus en lui-même est une démarche personnelle dont je ne parle pas car je n’en ai jamais ressenti le besoin. Ou du moins c’est ce que je pensais. Je n’en ai pas ressenti le besoin parce que je n’étais pas consciente que je tenais ces dialogues intérieurs tels que j’ai pu les lire dans ce livre. Ce journal intime est un recueil de dialogues courts mais précis et directs sur des points essentiels pour construire son bonheur.

Oprah Winfrey dit toujours que le plus beau cadeau qu’on puisse se faire est de se donner du temps. De Miami (USA) à Paris (France) en passant par Port-au-Prince (Haïti) et les Abymes (Guadeloupe), Stevy Mahy prend ce temps de se découvrir, de se comprendre, d’apprendre à s’aimer sans condition. En lisant ses doutes et ses peurs, je me disais à chaque fois “vraie question” et je formulais une réponse qui se trouvait plutôt similaire aux réponses apportées par sa voix intérieure. Je pense que c’est pour ça que ma lecture a été rapide. Il y a encore un an, j’aurais certainement fait plus de pauses pour prendre le temps de me comprendre. Aujourd’hui, cette lecture m’a permis de faire le point. Si vous êtes au début de votre quête, ce journal intime peut vous indiquer les directions vers lesquelles vous tourner. Si vous avez déjà fait cette rencontre avec vous-même et que vous êtes lancé.e dans l’exploration de votre potentiel, ce livre peut vous aider à faire le bilan et servir de piqûre de rappel. Actuellement, c’est le chapitre “Détermination” qui correspond à ma situation. J’ai des ambitions, j’ai des projets et je sais que la clé est la détermination pour les concrétiser. J’ai encore une vision trop floue de ce que je veux. Mon premier exercice sera donc d’éclaircir cette vision pour trouver les objectifs et me donner le moyen de les atteindre.

Il faut du courage pour se confronter à soi-même et encore plus pour partager ses moments de vulnérabilité. La finalité est que chacun trouve ses propres clés pour vivre pleinement et profiter de chaque instant de sa renaissance.

Site officiel : www.stevymahy.com
Instagram : @stevymahy