Mes 10 lectures romances préférées en 2020

Au début, j’avais idée de faire un top 5 de mes lectures romance de 2020 mais j’ai eu trop de mal à choisir. En effet, j’ai lu 55 fictions dans le genre romance cette année. Certaines étaient des novellas, d’où le nombre total élevé. Sans compter celles qui étaient essentiellement érotiques donc peut-on les classer dans la romance ? Je l’ai fait. C’est mon classement, je décide de mes propres critères. Il est à noter que tous les auteurs sont non-Blancs. A noter que parmi les auteurs, il y a un seul homme noir, une Indoaméricaine, sinon tout le reste, ce sont des autrices noires des Etats-Unis ou de la Caraïbe. Mes lectures comptent trois romances hétéros interraciales (femme noire/ homme asiatique), une romance hétéro entre deux Indoaméricains, sinon je n’ai lu que de la romance hétéro femme noire/homme noire. En 2021, je prévois de lire plus de romance f/f et m/m. J’en ai lu quelques-unes en 2020, mais je ne classerai pas le roman lui-même dans la catégorie romance parce que c’était plus de la science-fiction… Bref, j’essaierai d’en lire plus ! En attendant, c’est parti pour mon top 10 de mes romances préférées de 2020.


Mentions honorables

Mention honorable

Can’t Escape Love d’Alyssa Cole

Une héroïne en fauteuil roulant bloggeuse, un héros valide fan de puzzles… La nerd en moi était aux anges. Il n’entre pas dans mon top 10 à cause de la fin. En fait, il s’agit d’un spin-off pour la saga Reluctant Royals d’Alyssa Cole donc la fin introduit le volet suivant de la saga. Je voulais plus de Regina et de Gus. 

Resistance de Nia Forrester

Je lui ai mis 5 étoiles sur Goodreads. Une romance contemporaine sur fond de lutte pour la justice sociale. Des questions sur comment lutter, sur qui peut lutter, le colorisme, le métissage… Beaucoup de thèmes agitant la communauté noire abordés en peu de pages. Vraiment sobre et attachant. Je ne l’ai pas mis dans mon top 10 parce que je pense quand même que c’est du YA car les personnages sont à l’université. 

To Marry A Madden (les 4 volets) de Sherelle Green

Ma saga préférée à ce jour. Et c’est parce que c’est une saga que je ne la mets pas dans mon top 10. Les 3 premiers volets mélangeaient la dose de réalisme et de comédie romantique qui me convient. Le dernier volet était plus comme un thriller. Toujours bien écrit mais c’était un peu too much pour moi. 


10 – 6

#10 – Make A Scene de Mimi Grace

Le trope du faux couple exécuté à la perfection pour moi. Un lead masculin à l’écoute et attentionné. Une lead girl à la poursuite de ses rêves professionnels. Et avec des situations réalistes dans leur côté extraordinaire.

#9 – Dancing Nude in the Moonlight de Joanne C. Hillhouse

Je suis fan de Joanne C. Hillhouse. Son écriture met en lumière les problèmes des sociétés caribéennes. Ici, elle raconte l’histoire d’amour entre un homme d’Antigua et une immigrante de la République dominicaine. Colorisme, xénophobie viennent compliquer une relation qui de base semble vouer à l’échec. Je ne le mets pas plus haut dans mon classement parce que ce n’est pas une romance feel-good. Je pense que l’histoire est plus sur le fait de trouver une direction à sa vie que la romance elle-même. Elle est réaliste et ancrée dans notre présent… alors qu’elle a été écrite il y a plus de 15 ans!

#8 – Brand New de Rilzy Adams.

Je suis fan de Rilzy Adams. Elle aussi écrit sur Antigua. Brand New est un spin-off dans l’univers Love on The Rock qu’elle a créé pour raconter les relations de jeunes Caribéens millenials ordinaires à la recherche de l’amour à Antigua. J’ai craqué à cause du lead masculin (un professeur locksé…) mais surtout à cause de l’ambiance soirée des années 90. 

#7 – Unapologetically Me de Danesha Little

Tout commence par Fatima écrivant une fanfiction sur le célèbre rappeur Jericho qui est parmi ses lecteurs. Le trope de l’internet love dans le monde de la fanfiction dans le monde du divertissement, c’est le meilleur des meilleurs des mondes réunis pour moi. Je trouve que le rythme tire un peu en longueur sur la fin, mais j’étais satisfaite en refermant le livre.

#6 – The Trouble with Hating You de Sajni Patel

Ce roman est clivant apparemment. Certains trouvent que c’est une mauvaise représentation des IndoAméricains. D’autres trouvent que c’est une représentation contemporaine réaliste. En ce qui me concerne, j’ai trouvé que c’était divertissant parce que la culture indoaméricaine  n’est pas présentée comme exotique. Les personnages la vivent sans s’en excuser et ne font pas un cours magistral sur tel mot ou telle réaction. De la telenovela avec une touche de Bollywood tout en affirmant le droit des femmes à disposer d’elles-mêmes.


5 – 1

#5 – The Night Before de Jacinta Howard

J’ai adoré cette romance de Noël. Quand les personnages s’affrontent intellectuellement, je suis aux anges. C’était le cas ici. Ava et Elias faisaient rêver tout en restant ordinaires et sympathiques. Il y a eu des rebondissements un peu télénovelesques mais bien amenés. La fin est un peu abrupte… Donc c’est pour ça qu’il n’est pas plus haut dans mon classement.

#4 – Truth or Dare de Danielle Allen

Le trope des amis qui s’aiment depuis des années sans s’en rendre compte. Je suis bonne cliente. C’était sexy du début à la fin et j’ai apprécié la discussion sur l’importance d’avoir des rapports sexuels protégés. 

#3 – Behind the scenes de Christina C. Jones

Alors là. Rien à dire si ce n’est que je veux voir une adaptation audiovisuelle. Logan serait jouée par Logan Browning ou Kat Graham et Pierre serait joué par Luke James. Le rythme, le développement des personnages, l’alchimie, les obstacles… En plus, c’était dans l’industrie du divertissement qui est, je le rappelle, mon monde préféré pour des romances. Si vous avez aimé la série OWN “Love Is”, vous aimerez “Behind the scenes”.

#2 – Let Us Dream d’Alyssa Cole

Une romance dans le Harlem de 1917 sur fond de lutte pour les droits des femmes et des immigrants. Bertha (afroaméicaine) est propriétaire d’un cabaret, Amir (Bengali)  est un cuisinier dont le rêve américain est un cauchemar. Le niveau de détail en terme de contextualisation historique est incroyable pour un roman aussi court (179 p). Ce livre m’a impressionnée.

#1 – Layover de Katrina Jackson

C’est le seul roman dont j’ai fait une review sur mon blog personnel cette année. Lena bloggeuse voyage et Tony le podcasteur étaient des personnages parfaits dans leur imperfection. Il n’y avait pas de drama inutile mais Katrina Jackson a quand même réussi à rendre une situation banale extraordinairement belle et réaliste. Ce que j’ai ressenti en lisant ce roman, c’est ce que je veux faire ressentir aux autres quand ils me lisent.


Et vous, quelle(s) romance(s) vous ont fait rêver en 2020 ?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: