[Focus Karayib] Meemee Nelzy, une artiste à la sobriété flamboyante

Je n’ai pas de souvenirs exacts sur comment j’ai commencé à écouter Meemee Nelzy… Mais en toute logique, je pense que je l’ai découverte sur Bandcamp à partir de la liste d’amis de Mano D’iShango fin 2017/début 2018.

Un coup de cœur musical

Sa dernière sortie en date était DeEPly Rooted, un mini-album pour lequel je n’arrivais pas à avoir une piste préférée tellement j’appréciais chaque chanson. J’ai acheté la version digitale de cet EP au bout de quelques écoutes. Je rappelle que j’achetais très peu sur Internet à l’époque, donc c’est pour vous dire à quel point c’était un coup de cœur. J’ai donc décidé de continuer à découvrir sa discographie à rebours.

Une versatilité musicale

Comme avec Stevy Mahy, j’étais surprise de la versatilité de son groove. Des paroles en français, en anglais et en créole. Des mélodies jazzy hip-hop soul ka. Des projets expérimentaux avec l’électro. Une harmonie musicale dont j’ignorais tout. Pour ma défense, j’étais déjà dans la K-pop quand elle a sorti son premier album en 2009. 

Une odyssée musicale

J’ai hésité à utiliser l’expression “mystique musicale”… Écouter Meemee Nelzy est une expérience quasi spirituelle. Ses chansons mettent en valeur sa voix qui transcende le temps et les genres. On entend la vibe hip-hop R&B des années 90, on ressent l’âme de la tradition guadeloupéenne, on observe l’esprit d’ouverture caribéen sur le monde, on vit le parcours d’une femme entre deux siècles se révélant à elle-même. Elle produit ses albums et ça se ressent dans les sujets abordés et la cohérence de ce qu’elle expérimente.

Exprimer sa joie de vivre, son désir d’apaisement, sa rage, sa culture, son amour, sa douleur, son identité… Peu importe votre humeur du moment, Meemee Nelzy a une ou deux chansons pour sublimer l’émotion. Quand j’écoute sa discographie, j’ai l’impression d’assister à un film en accéléré sur la naissance d’un flamboyant majestueux : un arbre aux racines solides, avec un tronc puissant et des branches formant une couronne tournée à la fois vers la terre et vers le ciel.

Il m’aura fallu environ un an et demi pour réussir à écrire ce Focus Karayib. J’aurais voulu le mettre en ligne pour son anniversaire (#teamCapricorne) mais bon… Les aléas de l’inspiration. #funfact Je voulais que “Sizièm Kontinan” de l’EP “Deeply Rooted” soit le générique de mon podcast Karukerament. Je n’ai pas osé lui demander. Je l’ai fait pour Karukerament EV. Et elle a dit oui tout de suite. Bref, c’est une artiste talentueuse et généreuse.

Bandcamp IG : @yumiempress

Photo 📸 by @blxckdreadshot