[Roundup] Reviews des K-dramas que j’ai regardés au premier semestre 2014

J’aurais aimé écrire beaucoup plus de longues reviews, le problème est que je n’ai pas trouvé de beaucoup de K-dramas me donnant envie de le faire. J’ai l’impression d’être restée sur le bon cru 2011-2012. Soit mes critères sont trop élevés, soit les dramas sont vraiment moyens… Mais je veux quand même garder une trace de mon visionnage annuel, donc je vais faire une compilation de ce que j’ai pensé des dramas que j’ai regardés au cours du premier semestre 2014 ou que je compte finir avant la fin de l’année.

I Need Romance 3

Diffusion: 13 janvier au 4 mars
Chaîne: tvN
Genre: comédie romantique
Avis: J’avais suivi avec attention les deux premiers volets. La base de I Need Romance est de montrer comment continuer à aimer quelqu’un qu’on aime depuis longtemps. En réalité, je ne sais pas si c’est un thème qui a été choisi volontairement, mais c’est celui qui est revenu dans les trois volets sous des formes différentes. Je n’ai pas été transportée par ce drama, mais il fait passer un bon moment.

Les +

– la cinématographie qui donnait cette touche de magie dans les moments où les personnages étaient en soirée ou vivaient un moment romantique

– Kim So Yeon et Sung Joon. Le couple que je voulais correspond ENFIN au couple que le drama voulait. (Mon coeur pleure encore la perfection qu’était Ji Hoon dans le 2nd volet) J’ai cru à l’alchimie entre eux, je voulais qu’ils se mettent ensemble… Même si je ne suis pas sûre de savoir pourquoi ils devaient être ensemble alors que le but des 16 épisodes était de m’en convaincre.

Les –

– le développement des personnages. Et peut-être que c’est à cause des personnages même de départ. Je ne sais pas, mais je n’ai pas trouvé les personnages vraiment intéressants. Surtout celui de Sung Joon qui était Marysuefié (oui je fais exprès d’employer ce barbarisme). D’une façon générale, le drama était vraiment lisse, trop lisse par rapport à ce que j’avais envie de voir.

– le trio féminin. Ca rejoint mon premier point, mais j’aurais aimé que l’aspect amitié au sein du trio féminin soit un élément de base plus fort pour mettre en avant les différentes romances. On dirait que chacune vit sa vie de façon parallèle, mais elles n’ont pas vraiment d’impact les unes sur les autres.

– la vision de l’amour. C’était le premier exemple de l’année d’une relation entre une femme plus âgée que l’homme… Joo Wan (Sung Joon) est le bébé dont Shing Shing (Kim So Yeon) était la “baby-sitter”… Ils n’ont que 8 ou 9 ans d’écart, si ma mémoire est bonne. Mais la fixation de Joo Wan sur Shing Shing. Ce n’est pas du tout romantique pour moi qu’un homme passe près de vingt ans à fantasmer sur le souvenir d’une fille qui, d’ailleurs, était plutôt méchante avec lui. Il redébarque dans la vie de cette fille sans aucune idée de la femme qu’elle est devenue parce qu’il a décidé de son côté qu’elle était la femme de sa vie. Alors Joo Wan est présenté de façon subtile, on insiste sur le côté confident et romantique, mais… en même temps c’était un aspect de leur relation vraiment trop irréalistiquement k-dramatesque pour moi, surtout avec Joo Wan qui semble se rappeler des moindres moments qu’ils ont passés ensemble étant petits et elle, non.

Conclusion: c’est un drama sans prise de tête. C’est une compilation des clichés rrrromantiques qui font passer un bon moment. Mais par rapport au thème de l’amour, la force du premier amour, je trouve que c’était le moins convaincant et le moins abouti des 3 INR.

Inspiring Generation

Diffusion: 15 janvier au 3 avril
Chaîne: KBS
Genre: Noir, historique
Avis: J’ai eu du mal à rester concentrer sur l’intrigue principale. Alors en reparler quelques mois plus tard, je serais vraiment incapable d’essayer d’en retracer la complexité (volontaire ou pas) et les liens entre les personnages. En conséquence, c’est un drama que j’ai regardé et oublié.

Les +
– la cinématographie. C’était le drama à gros budget du premier semestre, ça se voyait à l’écran. Dommage que le staff et les acteurs n’aient pas été payés entièrement par la société de production. Mais visuellement, c’est un beau drama. Comme l’intrigue se passe dans la première partie du 20ème siècle entre la Corée, la Chine et le Japon, on retrouve donc ces trois styles dans les tenues traditionnelles, les tenues occidentales etc.

– Kim Hyun Joong, Song Jae Rim, Kim Sung Oh. Alors je sais… Kim Hyun Joong est soit idolâtré soit victime de son statut d’idol, donc il n’est pas pris au sérieux en tant qu’acteur. Je ne pense pas qu’il était celui qu’il fallait pour ce premier rôle du point de vue jeu d’acteur. J’ai vu beaucoup d’amélioration par rapport à ses premiers rôles, mais c’était encore un peu tôt pour un rôle de cet ampleur. Ceci étant dit, vu son physique, je comprends qu’il ait été choisi. Visuellement, il remplit les critères du parfait héros pour faire chavirer les coeurs, c’est pour ça que je le maintiens dans les plus. Mais la vraie force de ce drama pour moi était la multitude des personnages secondaires. Kim Sung Oh? Il fait partie de ces acteurs que tu as l’impression de voir partout tellement il est demandé et, comme il fait généralement des personnages secondaires, il peut se permettre d’enchaîner les projets. Mais je suis fan, perso. Dès que je le vois, je suis fan. Song Jae Rim est mon chouchou. Comme Kim Hyun Joong, la route est encore longue pour offrir un jeu nuancé, mais je trouve que son personnage de Mo Il Hwa était vraiment bien incarné.

Les –
– une intrigue trop compliquée. Peut-être que s’il y avait eu moins d’épisodes, ils auraient pu resserrer l’intrigue et aller à l’essentiel.

– les personnages. A cause de l’intrigue qui ne semblait pas avoir de direction, certains personnages semblaient d’une telle inutilité que j’avais l’impression qu’ils étaient une distraction pour créer de la frustration plutôt que de faire avancer l’histoire avec des rebondissements intéressants. Même les grands acteurs qui ont composé la majorité des personnages secondaires n’ont pas pu sauver l’intrigue.

– la fin. No comment si ce n’est “tout ça pour ça?”.

Conclusion: la réalisation était plutôt bien exécutée. Il y avait tellement de potentiel pour que ce soit épique, aussi épique qu’ils nous l’avaient annoncé… * soupir *

Emergency Man and Woman

Diffusion: 24 janvier au 31 avril
Chaîne: tvN
Genre: comédie romantique, médical
Avis: je compte faire une vraie review donc je me contenterai de dire que ce n’est pas le drama de l’année, mais je le recommande pour passer un bon moment.

Pluto Secret Society
Diffusion: 7 février au 23 mai
Chaîne : EBS
Avis: il faut absolument que je le regarde. C’est un drama pour enfants. Je vous en reparle avant la fin de l’année.

The Ghost-Seeing Detective Cheo Yong

Diffusion: 9 février au 6 avril
Chaîne: OCN
Genre: thriller
Avis: Je n’ai pas été particulièrement emballée. Pour être honnête, je sais que je l’ai regardé, mais il n’est pas resté dans ma mémoire. Je suis sûre que je l’ai fini, donc ce qui prouve que mon niveau d’intérêt a été maintenu suffisamment pour arriver au bout des 10 épisodes. D’une façon générale, je pense que je n’ai pas été convaincue par les enquêtes, ni par l’intrigue de fond. Après, cela reste du policier. TF1 va diffuser 10 fois le même épisode de CSI ou de Law&Order et je vais regarder à chaque fois, donc je garde un avis vraiment neutre.

The Full Sun

Diffusion: 17 février au 8 avril
Chaîne: SBS
Genre: mélo
Avis: je n’ai pas vu, mais je veux tenter parce que les taux d’audience en Corée étaient catastrophiques et je veux savoir pourquoi.

Cunning Single Lady

Diffusion: 27 février au 24 avril
Chaîne: MBC
Genre: comédie romantique
Avis: je n’ai pas réussi à passer le deuxième épisode et je ne compte pas me forcer.

God’s Gift – 14 Days

Diffusion: 3 mars au 28 avril
Chaîne: SBS
Genre: thriller, voyage dans le temps
Avis: il était sur ma liste des reviews à faire, mais la fin m’a découragée. Je n’avais pas envie de passer 2 heures à décortiquer tout ce qui ne m’a pas plu dans ce drama que j’ai, en réalité, plutôt apprécié. Parfois, il est préférable de ne pas trop analyser et se contenter de ce qu’on a. Je dirai juste que mon plus gros problème avec ce drama était l’aspect surnaturel. Je crois que le scénario n’a pas construit un univers aux règles bien définies pour que les rebondissements à ce sujet ne donnent pas l’impression d’arriver parce qu’il faut que ça arrive, peu importe si ça contredit un fait précédent. Et on arrive à une fin qui se veut ouverte mais que je trouve difficilement acceptable au vu du cheminement effectué pendant les 16 épisodes précédents. La fin est concrètement “tel personnage est-il vivant ou mort?” Et on pourra me sortir tous les arguments pour servir une thèse ou l’autre, ma seule réponse sera “et alors?”. Je n’ai pas vu l’intérêt d’une fin ouverte de cette façon. Point. J’aurais aimé que le personnage de Lee Bo Young soit un peu moins… “j’agis sous le coup de l’émotion et je me mets toute seule dans le pétrin dont il faut me sauver”, mais bon… Allez, j’arrête. Concrètement, heureusement qu’il y a eu les 9/10 premiers épisodes. Ils m’ont permis de supporter les 6 derniers et de ne pas considérer que j’ai complètement perdu mon temps.

Three Days
Diffusion: 5 mars au 1er mai
Chaîne : SBS
Genre: thriller, politique, mélo
Avis: je n’ai pas vu… Je me tâte encore pour le voir. J’ai du mal avec Yoo Chun, mais il y a Son the Hyun Joo, donc je suis partagééééée. Nous verrons à la fin de l’année si je me suis laissée tenter.

Angel Eyes
Diffusion: 5 avril au 15 juin
Chaîne: SBS
Genre: Melo, romance, famille
Avis: C’est en cours. Je le finirai. Je dois le finir.

Golden Cross
Diffusion: 9 avril au 19 juin
Chaîne: KBS
Genre: Melo, crime, romance
Avis: Pas vu. Je ne sais pas encore si je le regarderai.

Gap Dong

Diffusion: 11 avril au 21 juin
Chaîne: tvN
Genre: Thriller, mélo,
Avis: à venir! Je dois trouver le temps pour l’écrire, mais j’espère que la review sera là avant la fin de l’été.

Witch’s Romance
Diffusion: 14 avril au 10 juin
Chaîne: tvN
Genre: comédie romantique
Avis: je le recommande. C’est une adaptation d’un bon drama taïwanais, donc il partait sur une bonne base. Le thème de la femme plus âgée que l’homme est abordé une nouvelle fois. Nous avons encore droit au cliché de la future quadragénaire célibataire, accro à son travail qui (re)découvre l’amour avec le petit jeune dans la vingtaine qui n’a pas encore la stabilité dans sa vie professionnelle, mais est prêt à construire une relation durable. Mais c’est bien fait. Même la fin est en douceur. Il y a de l’humour avec des situations cocasses un peu plus recherchées que “l’humour toilette”… Il n’y a que 16 épisodes, c’était parfait pour traiter ce thème. A voir, à voir!

Big Man
Diffusion: 28 avril au 17 juin
Chaîne: KBS
Genre: chaebol, mélo
Avis: je me tâte encore. Le premier épisode ne m’a pas convaincu…

A New Leaf
Diffusion: 30 avril au 27 juin
Chaîne: MBC
Genre: mélo, avocat
Avis: en cours. Mais uniquement pour Kim Myung Min, my lord, my king. Je ne sais pas encore si je ferai une review à part.

Voilà donc en quelques mots mon premier semestre kdramatesque de l’année 2014. J’ai fait des reviews en détail de “Could We Love?”, “Her Lovely Heels” et “Secret Love Affair”. Je crois que l’image d’illustration de cet article résume plutôt bien ce que j’ai retenu de ces 6 premiers mois : la romance, encore la romance et toujours la romance. Ha! Mais je reconnais être une grande romantique, d’où mon certain niveau d’exigence sur ce thème. J’espère quand même proposer un peu plus de diversité d’ici la fin de l’année.

Rendez-vous en décembre !