[Review] Secret Love Affair

Cela fait déjà deux semaines (flemme de googler la date exacte) que “Secret Love Affair” s’est achevé. Je n’ai aucune difficulté à écrire d’habitude, mais j’ai tellement aimé ce drama que j’ai l’impression qu’il est impossible de lui rendre justice quelque soit ce qu’on pourrait dire.

“Secret Love Affair” raconte l’histoire de Oh Hye Won (Kim Hee Ae), haute responsable dans une académie privée de musique. Vivant dans un mariage sans amour et sans enfant, cette quadragénaire ne pense qu’à son ambition et son désir de faire partie des puissants. C’est pour cette raison qu’elle est le larbin/espion du PDG, de la fille du PDG et de la seconde épouse du PDG qui s’affrontent pour prendre le contrôle de la fortune complète de la famille. Sun Jae (Yoo Ah In) n’a que 20 ans. Il vient d’une famille démunie. Le piano est sa seule passion et sa mère a tout fait pour qu’il puisse garder son instrument.

Sun Jae a le coup de foudre pour Oh Hye Won qu’il considère au début comme une déesse parce qu’elle est cette femme élégante, cultivée et une pianiste virtuose. Puis il se rend compte qu’elle est enfermée dans une vie misérable et il l’aime d’autant plus parce qu’il comprend qu’elle est un être humain avec ses faiblesses… et il supporte d’autant moins qu’elle ne cherche pas à reprendre sa vie en mains et être cette femme forte digne d’admiration. Quant à Hye Won, elle est troublée par la sensibilité de Sun Jae quand il joue du piano. Elle a du mal à accepter les sentiments que Sun Jae éprouve pour elle et ne supporte pas, dans un premier temps, les sentiments qu’elle ressent pour lui. Sun Jae se retrouve au coeur des enjeux financiers de l’académie. On veut faire du petit prodige une sorte de mascotte pour montrer la bonté de l’académie qui veut se servir de lui pour redorer sa réputation parce qu’elle est accusée de fraude et de nombreuses malversations financières exécutées par Hye Won sous les ordres du PDG, la seconde épouse et la fille.

En lisant le titre, résumer “Secret Love Affair” avec “c’est l’histoire d’un amour interdit entre une quadragénaire et un jeune homme à peine entré dans la vingtaine”, c’est, je pense, esquiver 90% du drama. Le secret ne porte pas vraiment sur la relation entre Hye Won et Sun Jae. Entre le moment où ils décident de vivre leur amour et le moment où leur entourage commence à les soupçonner, je crois que leur relation ne reste “secrète” qu’un épisode, maximum deux… Mais tous les personnages sont rapidement au courant. La première moitié du drama montre comment Hye Won, qui n’a jamais connu l’amour, doit renoncer aux principes de la bienséance et prendre aussi le risque de “corrompre l’âme” de Sun Jae parce qu’elle sait qu’elle n’est pas “une personne bien”. Elle lutte vraiment et on voit sa souffrance quand elle succombe.

La seconde moitié du drama montre comment Hye Won doit renoncer à tout ce qu’elle a construit pour retrouver une tranquillité d’esprit, son estime d’elle-même et juste pouvoir se regarder dans la glace. Son bonheur ne dépend pas du fait qu’elle finisse ou pas avec Sun Jae. Il s’agit avant tout pour elle de retrouver son humanité.

L’aspect de leur relation que je préfère est la façon dont ils s’influencent mutuellement. Par sa sensibilité et sa passion, Sun Jae sert de mentor à Hye Won dans le domaine de l’amour. Je ne pense pas que le terme “innocent” ou “pur” s’applique dans son cas parce que, tout comme Hye Won, il est tout à fait conscient que leur relation est condamnable. Il fait le choix de la courtiser, malgré les obstacles de la bienséance et de la morale. Il est prêt à affronter les conséquences. D’un autre côté, Hye Won lui sert de mentor et lui fait comprendre qu’il a le droit de rêver, qu’il a le droit d’avoir de l’ambition pour se sortir de sa condition. Certes, il ne doit pas vendre son âme, comme elle a pu le faire, mais il a le droit de profiter de ce qu’il acquiert par un travail rigoureux.

Le drama a été un succès aussi bien critique que populaire, mais je pense sincèrement que l’appeler “Secret Love Affair” a été un frein. J’ai l’impression que beaucoup de gens sont restés bloqués sur l’aspect “adultère” alors que le drama établit dès le début que Hye Won et son mari ont fait un mariage de raison. Ils font même lit à part. Le drama n’a vraiment laissé aucun doute sur le fait que la trahison de Hye Won envers son mari n’est absolument pas une question d’amour. C’est une question de business. L’adultère est par rapport aux yeux de la société puisqu’ils ont passé un contrat pour apparaître comme un couple heureux et elle a choisi de rompre ce contrat. Et c’est un point sur lequel le drama a été vraiment bien réalisé parce qu’on aurait pu tomber dans le jugement voire même dans la simple condamnation “tu es une mauvaise femme parce que tu as trompé ton mari”. Le drama se sert de l’adultère comme un catalyseur afin de montrer comment Hye Won, qui s’était forgée une carapace pour se protéger de la cruauté d’un monde où il faut dominer l’autre, retrouve son humanité. Sun Jae est celui qui lui montre qu’elle aurait pu avoir un autre chemin de vie. Quand le drama commence, elle sait déjà qu’elle n’est pas heureuse, mais Sun Jae lui donne le courage de changer et de ne plus subir la situation qu’elle avait elle-même créée.

Voilà. Je crois que c’était le fil conducteur du drama. La vie est une question de choix. Chacun est responsable de ses choix et il ne faut pas chercher à condamner les autres pour ses propres actions. Chacun peut faire des erreurs, peut prendre de mauvaises décisions, mais il n’est jamais trop tard pour rectifier le tir. Le prix à payer peut être cher. Je ne veux pas spoiler non plus à ce sujet, mais Hye Won fait l’ultime sacrifice. Le dernier épisode effleure juste la question du devenir de Hye Won et Sun Jae. Pour moi, le but de ce dernier épisode était surtout de montrer comment chaque personnage (re)prend sa destinée en mains et est sorti grandi de cette “Secret Love Affair”.

Alors je ne pense pas que ce drama soit parfait. Il traîne parfois en longueur, mais je pense que c’étaient des scènes nécessaires pour expliquer les complots entre les dirigeants de l’académie… Mais ce n’était pas ce qui m’intéressait dans ce drama, donc les discussions de pouvoir etc, j’aurais fait sans. Seize épisodes, c’était parfait.

Je ne pense pas non plus qu’il soit pour tous les publics. Ce n’est certainement pas un drama d’action ni un drama comique ni une comédie romantique ni un mélodrame de chez mélo où tout le monde meurt à la fin. Et je ne vous dis pas comment j’avais peur dès le 5ème épisode parce que je ne voyais tout simplement pas comment Hye Won et Sun Jae pouvaient finir et la mort de l’un des deux voire même des deux aurait été un choix narratif d’un tel cliché que j’en aurais pleuré… Oops, spoiler ? Ils ne meurent pas à la fin. Ha !

“Secret Love Affair” est un drama psychologique dans le sens où il explore la nature humaine dans ce qu’elle a de plus mesquin, de fourbe et… d’ordinaire. Et ce côté ordinaire, ce côté “ces personnages, ces gens de fiction agissent comme des êtres humains”, je crois que c’est ce qui fait le charme du drama OU la raison qu’on ne l’aimera pas. Les personnages ne sont pas sublimés dans le sens où ils ne sont pas montrés comme des gens qu’on a envie d’admirer, qui font rêver ou, à l’inverse, qui nous dégoûtent. Aucun événement choisi pour faire avancer l’intrigue ne semble “extraordinaire”, ni “dramatiquement dramatesque”. “Secret Love Affair” donne l’impression d’avoir assisté à la chronique d’une portion de vie de personnes qu’on pourrait rencontrer dans la réalité.

La réalisation, en revanche, n’a rien d’ordinaire. Elle est sublime. Pour résumer en un mot, “délicatesse”. Même les scènes d’amour… Bien qu’on pourrait débattre une semaine sur la première fois entre Hye Won et Sun Jae.

Evidemment, c’est une intrigue dans le monde de la musique classique, autant dire que c’était une ode au piano. Et les acteurs étaient justes. Certes, Kim Hee Ae n’a plus rien à prouver, mais je crois que Yoo Ah In était dans le creux de la vague depuis le film “Punch”, surtout après l’échec du drama “Fashion King”. C’était le projet qui lui fallait pour partir tranquillement à l’armée.

Bon, pour quelqu’un qui ne savait pas quoi dire, j’ai beaucoup écrit, n’est-ce pas ? “Secret Love Affair” est dans mon top 3 2014 pour le moment. Voilà, c’est dit. Je finis avec ma scène préférée, je pense. L’une des rares fois où le téléspectateur peut voir Hye Won et Sun Jae “heureux” et se prendre à rêver avec eux de la vie qu’ils pourraient avoir ensemble.