Myinsaeng en 2017

C’est le moment de faire le bilan, je n’ai pas particulièrement envie d’en faire un. Non pas parce que je ne suis pas contente de ce que j’ai accompli en 2017, mais plutôt parce que je viens de commencer certaines choses et il est encore trop tôt pour faire un bilan… Mais bon quand même. Cela ne fait jamais de mal de regarder le chemin parcouru. En deux parties, comme d’hab. Le blog, puis ma life.

Janvier

J’ai repris ma rubrique Focus Karayib avec le titre Frozen.

Février

Pour mon anniversaire le mois d’avant, je me suis achetée le roman “Dyablès” de TiMalo. Ecrit entièrement en créole. J’ai adorééééé. C’est aussi le mois où Moonlight est entré dans ma vie. J’ai trouvé ce film magnifique et il m’a inspirée tout au long de l’année. Je pense qu’il m’inspirera encore longtemps.

Mars

J’ai continué à sortir de ma zone de confort en assistant à une projection de Karukera et en prenant la parole lors de la partie discussion. J’ai aussi fait ma review du roman Au coeur du giraumon.

Avril

C’est certainement parce qu’il y avait des vacances ou peut-être que j’étais tellement enthousiaste… mais j’ai publié trois articles ce mois-là. Tout d’abord une review sur la websérie Giants dont la seconde saison devrait être mise en ligne printemps 2018. YAAAAS! J’ai lu A mains nues, le premier roman officiel de Laura Nsafou. J’étais présente lors d’une séance de dédicace. Elle est super gentille et c’était génial d’échanger sur le livre, même si je n’avais pas encore fini de le lire. Et j’ai enfin regardé “Rico” de Lynda d’Alexis. Je suis hyped comme jamais de voir ce que Darers Films, sa société de production gérée avec Khris Burton, va nous proposer dans les années à venir. J’allais dire que le monde n’est pas prêt, mais en fait, si. Il devrait l’être. Je le suis.

Mai

Célébration de l’abolition de l’esclavage transatlantique à travers des chansons qui racontent l’histoire des Afrodescendants américains et caribéens. Je n’ai pas pu m’empêcher de glisser la review du film “Get Out” et du roman Peaux échappées.

Juin

Un autre Focus Karayib. Du rétro zouk cette fois-ci avec “O Swè La”.

J’ai essayé de faire une réelle introspection, d’être franche avec moi-même sur mes peurs, mes doutes et le pourquoi. C’est peut-être pour ça que j’ai proposé plus d’articles personnels comme pourquoi le coréen. J’ai aussi fait une review de la websérie Brown Girls, un petit bijou.

Juillet

Un premier mois de vacances plutôt productif. Je fais partie des milliers de personnes qui ont reçu une claque en lisant The Hate U Give. Le documentaire Lady of Percussion m’a fait ragé une nouvelle fois sur le potentiel inexploré des biopics sur les Caribéens. La websérie “BSU” m’a rappelé pourquoi j’adore les histoires à l’université alors que le roman “Echappée Belle” m’a fait réfléchir sur la représentation de la jeunesse guadeloupéenne actuelle.

Août

J’ai fait la review de “Fifty”, mon premier film Nollywood. Je n’ai pas été déçue. “Morne Câpresse” m’a replongée dans l’univers de Gisèle Pineau. J’ai évoqué “Dadoué” de Njie pour mon Focus Karayib.

Septembre

Reprise du boulot. L’introspection commence à porter ses fruits avec une conversation mwen/me/moi (1).

Octobre

Nouvelle conversation mwen/me/moi) avec la promo de mon podcast Hallyu. Le film Netflix “#Realityhigh” m’a redonné le goût d’écrire sur la romance jeunesse. Nouvelle excursion hors de ma zone de confort avec la projection de “Ô Madiana”, film martiniquais des années 70. Les premiers épisodes de “Hermione Granger, The Quarter-Life Crisis” m’ont intriguée. Le teaser de “Caribbean Girl NYC” m’a bien hypée… Et tout le monde est entré dans la hype 15 jours après. J’ai compris que je devais me promouvoir plus parce que mes tweets sont passés complètement inaperçus.

Novembre

“The King of the Dancehall” m’a fait rager (et pas dans le bon sens du terme). Mon histoire d’amour avec Gage a repris. #JUDGEME Il est trop beau en vrai et il est trop adorable. Son Focus Karayib m’a permis de finir mon introspection. J’ai aussi vu Jacky Ido en vrai parce qu’il était présent à la projection de La Vie de château.

Décembre

J’ai enfin fini de lire mon premier roman afrofuturiste “Crystal Rain”.

Je suis plutôt satisfaite de ce que j’ai publié sur mon blog. J’ai affiné la direction que je voulais lui donner. Pour 2018, j’aimerais vraiment gagner en régularité.

Sur le plan personnel, je suis plutôt satisfaite aussi. Certes, la plupart des objectifs fixés en
2016 ont été laissés de côté, mais franchement zéro regret. D’autres défis se sont présentés à moi et je les ai acceptés, notamment dans mes interactions avec les autres. J’ai fait vraiment de belles rencontres.

J’ai fini d’écrire ma première webcomic en avril et il m’a fallu 8 mois pour me fixer sur un nouveau projet. Ayé, je suis lancée. Je vous en reparle dans quelques mois. Je vais reprendre mon podcast Hallyu avec une nouvelle formule. J’ai commencé à soutenir des artistes via Patreon. Je fais des dons réguliers à des causes individuelles pour améliorer le sort de notre communauté dans la société occidentale. Ce ne sont pas des dons extraordinaires, mais je fais ce que je peux à ma petite échelle. Je compte poursuivre en 2018.

Objectifs 2018
– plus d’écriture
– plus d’affirmation de soi
– et MAYBE, je dis bien, MAYBE un crush ?

Rendez-vous en décembre 2018 !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s