[Focus Karayib] Teamarrr et son art pimenté

J’ai découvert Teamarrr en 2018 dans une suggestion YouTube pour le clip-vidéo de son single “One Job”. Quand j’ai cliqué sur lecture, c’était pour regarder une nouvelle œuvre de Junior Bland, le créateur de “Giants”. qui a assuré la réalisation du clip. L’intro aux sonorités jazzy m’a fait tressaillir. Le premier refrain aux paroles incendiaires m’a laissé sans voix. Teamarrr regrette que l’homme avec lequel elle s’amusait ne soit plus sur la même longueur d’onde qu’elle. Au moment du breakdown dans le clip-vidéo, Teamarrr et son partenaire se disputent en créole haïtien. Là, j’étais conquise.

Je me suis remise le clip au moins dix fois. C’est un hymne antifvckboi tel que nous en avons besoin de nos jours. La vidéographie exprime la juste dose d’authenticité travaillée et de dramatisation. Ses lyrics vidéos sont tout aussi élaborées. Je me devais donc d’en découvrir plus sur cette chanteuse.

Avec un nom acronyme de Totally Enthused About Making Really Really Raw, Teamarrr possède un univers à la fois cru et élégant. Musicalement, je trouve qu’elle se démarque des chanteuses de Soul R&B du moment. S’il fallait vraiment comparer, je dirais qu’elle a une voix puissante et chaude comme Amy Winehouse, un discours angéliquement cru comme Jhené Aiko, et une aura mystique à la Erykah Badu. D’ailleurs, et c’est la première fois que je me pose la question, je me demande ce que donnerait sa voix chantée avec du créole haïtien… En tout cas, ses paroles les plus marquantes proviennent de ses chansons sur la rupture amoureuse, son rapport aux hommes avec un langage clair limite candide et surtout sans détour. Chaque chanson a toujours une ou deux phrases qui restent en tête. Je ne résiste pas à partager quelques citations :

The dick is fire
That’s what I signed up for
But after all this time you’re so damn insecure

(Ta b*te, c’est le feu. C’est ce que je voulais, mais après tout ce temps, tu manques vraiment trop d’assurance)

Extrait de One Job (2018)

you don’t want walks in the park
You just want everyone sucking you off
You got a, you got a whorey heart

(Tu ne veux pas de promenades au parc, tu veux juste que tout le monde te suce, tu as un coeur de sal*p)

Extrait de Whorey Heart (2019)

Your roses really smell like do do
And I’m not ever masturbating to you

Tes roses sentent vraiment le prout prout, et je ne me masturbe pas en pensant à toi.

Extrait de I Do… But (2017)

Sa discographie ne compte qu’un mini-album, “Thanks For The Chapstick”, et quelques singles mais il y a déjà de quoi se remonter le moral avec une large tasse de thé remplie de larmes masculines.

Vous pouvez suivre Teamarrr sur Instagram @imaliltcup.

Photo crédit : Tyren Redd (@tyrenredd) et disponible sur Position Music