Skip to content

[#webseries] “Dreaming Whilst Black” ou le quotidien d’un Afroantillais européen passionné

Ma dernière review de web série remonte à… Je ne sais même plus. Je n’avais pas le temps de me poser, mais “Dreaming Whilst Black” a secoué ma muse et balayé mon envie de procrastination.

Alors c’est la première fois que j’écris une review avant même que la saison 1 d’une web série soit entièrement disponible. Néanmoins, j’ai ressenti tellement d’enthousiasme en la visionnant dimanche dernier que je ne pouvais résister.

Créée par Adjani Salmon, “Dreaming Whilst Black” est une comédie sur le quotidien de Kwabena (et ça se prononce exactement comme ça se lit kwa-bén-a), un vingtenaire passionné de cinéma et rêvant de devenir réalisateur. N’ayant ni les finances ni le réseau, il hésite à relever le défi de faire son premier film. Et quand il tombe amoureux, il se retrouve face à des choix cruciaux. Sans compter le fait qu’il soit Noir. Les micro-agressions dont il est victime au travail et dans sa vie amoureuse sont retracées ici avec “humour”.

En réalité, la série parle bien de l’expérience noire européenne et pas juste afroantillaise. J’ai mis Afroantillais dans le titre juste parce que je suis dans une période à fleur de peau par rapport au fait que la pop culture US et européenne se construisent en partie sur le dos de la culture caribéenne sans qu’on le reconnaisse. Mon dernier exemple en date est la version Netflix de “She’s Gotta Have It”, je dois écrire à ce sujet d’ailleurs. Donc pour info, Kwabena est d’origine jamaïcaine, comme Adjani Salmon qui interprète ce personnage. Son antillanité n’est absolument pas au centre de l’intrigue, mais elle existe. Ses scènes avec sa famille sont comiques autant qu’elles sont awkward. Je ferme la parenthèse.

“Dreaming Whilst Black” s’intéresse aux problèmes ordinaires des millenials et surtout propose une représentation nuancée de la masculinité. Kwabena est le “boy-next-door”. Sa maladresse naturelle rend son personnage authentique. Je veux dire l’épisode 6 “Head in the clouds”, dont la photo à la une est extraite, célèbre le black love d’une façon inédite pour moi. Je n’ai qu’un mot à dire “onesie”! Simple mais efficace, la réalisation est mise en valeur par la qualité d’image et de son. Bref, j’adore ! Et vous-même vous savez que je n’emploie pas ces mots à la légère. Si vous souhaitez voir la websérie dans son INTÉGRALITÉ et poser des questions à l’équipe, rendez-vous le 22 avril à 18h au Hasard Ludique.

Site officiel
Instagram: @dreamingwhilstblack
Twitter: @DWBseries

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Ma vie

#mercrediavecGage (part 6) "Pardonne-moi" est le 1er titre promotionnel de @gageofficiel que j'ai aimé dès la 1ère écoute. Je pense que c'est le format storytelling des paroles qui m'a plu. C'est une lettre vivante. Je me surprends encore parfois à imaginer la suite. Parfois, ils se retrouvent. Parfois, ils restent séparés. Mais peu importe la situation entre les parents, le lien entre le père et le fils demeure. #gage #ayiti #changerlemonde
#Repost @karukerament • • • • • • L'épisode 3 de Karukerament est en ligne. Quelques réflexions sur la place de la soca sur la scène internationale avec "No Soca No Life" (2012) de Kevin Adams (@director_ka). L'épisode est sur Podcloud et Anchor.fm. Je suis en train de changer d'hébergeur donc pas de panique si les liens Spotify et Apple Podcast ne fonctionnent pas encore. Toutes les références et recommandations sont sur mon blog. #Karukerament #cinema #podcast #guadeloupe #podcast #caribbean #westindies #martinique #antilles
L'épisode 3 de @karukerament sera mis en ligne demain~ #Karukerament #podcast #guadeloupe #antilles #martinique #caribbean #fwi #westindies
#mercrediavecGage (part 5) avec "Je veux être libre" de @gageofficiel ... De l'importance de bien être entouré.e quand on se consacre entièrement à sa passion. Se laisser consumer par le feu intérieur de la créativité ou par l'amour qu'on a pour les autres et l'envie de les rendre heureux.ses... Chacun.e fixe son propre prix à payer. Cette chanson en acapella est irrésistible. 😭😭
%d bloggers like this: