Un jour, une chanson [26/31] avec Erick Cosaq – Nou Rivé Abô Menm Bato La

Dès les années 1980, c’est avec le gwo ka qu’Erick Cosack vantait le besoin d’une unité au sein des Antilles. Certes, le discours est un peu “cumbaya”, mais il prône une identité caribéenne à part entière. Face au “diviser pour mieux régner” des colons, il chante “l’union fait la force” pour les afrodescendantEs.