Skip to content

Un jour, une chanson [10/31] avec Eugène Mona – Bwa Brilé

Les Afrodescendants d’esclaves vivent dans des sociétés où leur couleur de peau continue à être la raison pour laquelle on leur refuse l’égalité et le droit au bonheur. Cette peau noire qui brille sous les feux ardents d’un soleil au zénith, Eugène Mona l’appelle “bwa brilé” (bois brûlé). Ce rapport à la peau noire liée à sa condition et au statut occupé dans la société est un point commun pour tous les Afrodescendants caribéens et américains et Eugène Mona fait le lien en citant Otis Redding et Louis Armstrong qui ont eux aussi une peau bwa brilé.

Eugène Mona – Bwa Brilé (1973)

J’ai choisi ce titre parce qu’il parle de la condition noire et d’un “nous” inclusif. Cette routine, cet appel à Dieu pour trouver le courage, ce discours infériorisant des exploitants pour justifier l’oppression qu’ils exercent, tout y est.

Et c’est par cette transition avec des musiciens américains que nous nous dirigerons pendant quelques jours vers les Etats-Unis, le Brésil et voir ce que leur musique raconte de l’Histoire de l’esclavage transatlantique.

Photo: “Mur Caraïbe”, fresque réalisée par Mickaël Caruge et Claude Cauquil.

1 reply »

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Ma vie

C'est parti pour une écoute massive et sans modération du nouvel EP de @dorismusic 🎧🎧💖💙❤ #musique #selflove #selfcare #healing #representationmatters
Nouvelle sortie culturelle~ Jai fait 1/3 du @leparisnoir . Un seul mot: inspirant. Mon résumé est dispo sur mon blog. Link in bio #leparisnoir #blackpariswalks #review #representationmatters
Quand j'avais entendu parler du casting pour l'adaptation film en début d'année, je me suis dit que je devais le lire. Je l'ai acheté et j'ai vu qu'il faisait plus de 500 pages... Les trois premiers chapitres ne m'avaient pas accrochée au point de mettre ce roman en priorité. A quelques jours du lancement du film, j'ai pris mon courage à deux mains et je ne regrette pas! 💛Avis épicé :💛 l'intrigue est simple. Rachel, jeune prof états-unienne d'origine chinoise, sort avec Nick, lui aussi prof ordinaire. Nick l'invite à Singapour pour assister au mariage de son meilleur ami dont il est le témoin et Rachel se retrouve plongée au coeur de la jet-set, des guerres d'héritage et de mariages. J'❤ les histoires de famille à la Dallas et je me suis délectée des manigances, des secrets et des rivalités. Néanmoins, j'avoue avoir été un peu perdue dans les descriptions secondaires des cousins de la famille de Nick. Il y a une avalanche de détails et d'anecdotes qui ne concernent pas du tout les 2 couples principaux de près ou de loin et, à mon sens, ralentissent l'intrigue. Ceci dit, la présentation permet de suivre les changements de point de vue facilement... Je pense que le film est plus adapté pour comprendre les relations entre les personnages donc j'ai d'autant plus hâte de le voir ! #instareview #bookstagram #crazyrichasians #review
Je suis retournée au @sweeteasparis. 😌😌😌 J'ai testé le bingsu fraise! J'aurai probablement testé toute la carte avant fin 2018. RDV le 31/12 pour le bilan culinaire 😋😋 📷@meena.rtn #validéy #foodies #koreanfood #summerdays
%d bloggers like this: