My insaeng, ma vie

Un jour, une chanson [17/31] avec Blackstar – Thieves in the night

Scroll down to content

Alors que se passe-t-il après l’abolition de l’esclavage ? Les ex-esclaves ont-ils accès aux soins médicaux, à l’instruction, à l’emploi dans un système égalitaire ? Moins de deux siècles après les abolitions, la précarité de nombreux descendants de ces esclaves est toujours d’actualité. Les perspectives d’avenir et la quête du bonheur restent floues. Les chaînes aux pieds ont disparu, mais les chaînes mentales sont encore difficiles à briser, comme le rappellent Mos Def et Talib Kweli avec “Thieves in the Night”. Sous le nom de Blackstar, ils dénoncent l’emprise de la société de consommation qui enchaînent les esprits des plus pauvres.

One Reply to “Un jour, une chanson [17/31] avec Blackstar – Thieves in the night”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: