[Review] “First”, mon nouveau classique de la comédie romantique

« First » est la websérie que je voulais utiliser pour lancer ma rubrique de reviews.

Au moment où j’étais décidée à m’y mettre, la saison 2 était annoncée, donc j’ai préféré attendre parce que la saison 1 m’avait tellement conquise que je voulais donner un avis complet. La saison 2 s’est achevée le 17 juin et j’en suis encore sous le charme.

L’histoire

Comme son titre l’indique, « First » explore les premières fois de Robin (Jahmela Biggs) et Charles (William Catlett), deux amis d’enfance qui sont amoureux depuis toujours mais le timing n’était jamais au rendez-vous pour qu’ils se donnent une chance. Première sortie, premier je t’aime, première dispute, premier dîner romantique… Le webstateur les suit pas à pas alors qu’ils apprennent à se découvrir. Ecrit par Jahmela Biggs elle-même, cette websérie est une ode à l’amour ayant de quoi séduire même les plus cyniques.

Les –
Les épisodes sont beaucoup trop courts. Je sais que c’est une websérie, donc le format 10-15 minutes est plus adapté et Jahmela Biggs propose à chaque fois des intrigues qui sont suffisamment intenses pour ne pas avoir besoin d’excéder les 15 minutes… Justement, c’était tellement bon que j’en voulais toujours plus tout en étant satisfaite. J’ai cherché d’autres points négatifs, celui que j’ai cité n’en est même pas un, mais je n’ai pas trouvé.

Les +
Tout.
La cinématographie : une qualité d’image magnifique que ce soit en intérieur ou en extérieur.
La réalisation : subtilité et délicatesse surtout pour les scènes intimes.
La musique : PARFAITE ! Que ce soit la saison 1 ou la 2, la bande-originale m’a fait découvrir des artistes néo-soul que j’adore !
Les acteurs : j’ai l’impression de regarder des gens qui pourraient être mes amis dans la vraie vie.
L’écriture : Je me répète, mais Jahmela Biggs a vraiment réussi à créer une comédie romantique qui fait contemporaine et réaliste tout en offrant un aspect idéaliste. Si le thème de l’amour entre un homme et une femme est central, elle y rattache les thèmes de la famille et de l’amitié qui sont d’autres formes d’amour.

Les trois grandes comédies romantiques avec des Noirs qui sont mes classiques sont « Love Jones », « Love & Basketball » (« double or nothing », la scène me fait toujours craquer 15 ans après) et « Brown Sugar ». D’ailleurs, la phrase de présentation sur le Twitter de la série est « un modern day Love Jones ». Je ne suis pas tout à fait d’accord. Mis à part le fait qu’il s’agit de deux comédies romantiques avec des Noirs, la comparaison s’arrête là pour moi. Résumer “First” à une forme de vision moderne d’un succès des années 90 ne serait pas rendre justice à l’originalité et à la fraîcheur que cette série apporte dans un paysage audiovisuel qui manque cruellement d’une vision positive sur l’amour entre un Noir et une Noire qui sont des gens ordinaires, vivant des joies, des peines, des craintes que n’importe qui peut ressentir.

« First » est vraiment ma websérie coup de cœur. Peu importe les webséries que je regarderai à partir de maintenant, je sais qu’elle est sur ma liste des classiques désormais.

Youtube : la chaîne d’Issa Rae
Twitter : @firstseriestv
Facebook : @firstseriestv