Dans ma jeunesse qui me paraît de plus en plus lointaine, j’ai dansé sur Dancehall Queen et me suis égosillé en faisant les “yeeaah aaaah”, les “dynamite”, seuls mots que je comprenais à part dancehall queen.  J’ignorais totalement que c’était la chanson-phare de la bande-originale d’un film. Comme je suis dans mon trip jamaïcain, ce sera ma review cinéma du mois d’août.