Jeunes filles et jeunes femmes noires dans la fiction audiovisuelle française

Il y a quelques semaines, j’ai regardé le film “Les héritières” disponible gratuitement sur Youtube. Dans un fil Twitter, j’ai listé des éléments montrant que ce film, aussi divertissant soit-il, se complaît dans les clichés de représentation qu’il prétend transcender. Pourtant, je pense que son existence reflète une évolution dans la représentation des jeunes filles/femmes (perçues comme) noires dans l’audiovisuel français. Il y a désormais suffisamment de sources pour écrire sur ce thème. Je ne le ferai pas parce que j’estime qu’il mérite une véritable visibilité que mon blog n’a pas, mais je sais que ce billet tombera dans les bonnes mains qui se feront une joie d’écrire sur ce sujet passionnant. Voici une liste non-exhaustive de sources audiovisuelles françaises où une jeune fille ou une jeune femme noire tient un rôle important dans l’histoire.

Mise à jour (juillet 2021)

Continue reading “Jeunes filles et jeunes femmes noires dans la fiction audiovisuelle française”

Pourquoi j’écris de la romance

(scroll for the English version)

Comment s’aimer? Comment aimer l’autre? Comment se laisser être aimé.e ? La romance explore les réponses à ces questions qui, pour moi, tiennent une des clés au bonheur. Quand je parle de romance, je parle d’histoires centrées sur le sentiment amoureux entre des êtres humains. Je ne parle pas des relations toxiques considérées comme un idéal que beaucoup de romans classés en romance sont. Je ne parle pas de littérature érotique, qui peut être classée dans la catégorie romance, mais qui est aussi un genre à part entière parce que le sexe ne nécessite pas d’avoir des sentiments. Ici, je parle strictement de relation sur le plan émotionnel, intellectuel et spirituel. Pourtant, les personnes qui ne supportent pas la romance vont qualifier ce genre littéraire de “stupide”, “irréaliste” et tous les autres adjectifs négatifs pour rabaisser la représentation de ce sentiment que nous recherchons tous. Je pense que les gens sont aussi à l’aise pour attaquer la romance parce qu’ils sont mal à l’aise au simple fait de penser à la vulnérabilité que nécessite l’acte d’aimer et d’être aimé.e.

Continue reading “Pourquoi j’écris de la romance”

Mon odyssée dans l’écriture de romance

(scroll down for the English translation)

J’écris de la romance depuis… toujours. J’ai commencé à écrire directement en anglais. J’en parle dans le hors-série 6 de mon podcast. Mes personnages ont toujours été Noirs. Cela ne m’a jamais posé de problèmes jusqu’au jour où j’ai décidé d’écrire en français. J’étais en début de la vingtaine. Ecrire dans la langue que j’ai connue et que j’ai étudiée toute ma vie aurait dû me faciliter la tâche, n’est-ce pas ? Faux. J’ignorais pourquoi à l’époque. Je pensais que c’était la vie réelle qui m’empêchait d’écrire, le fait de devoir régler mes problèmes personnels, le fait d’avoir du mal à trouver ma voie dans ma vie d’adulte… Oui ? Non. Je voulais écrire de la romance, mais je n’y arrivais pas parce que je ne savais pas comment écrire des personnages noirs en français… Les classiques de la littérature guadeloupéenne/martiniquaise que j’ai lus en grandissant se focalisaient sur la souffrance des Noirs. Je n’ai pas le souvenir d’avoir lu des personnages noirs heureux en français. Je ne savais pas comment écrire des personnages noirs amoureux l’un de l’autre en français. Je n’arrivais pas à écrire parce que je ne connaissais pas d’espace qui accepterait les histoires que je voulais écrire. Je ne dis pas qu’ils n’existaient pas, je dis juste que j’ignorais leur existence.

Nous sommes en 2021 et l’industrie audiovisuelle française n’a toujours pas produit un film avec deux personnages principaux amoureux et qui se trouvent être Noirs. J’ai grandi en regardant des films et des séries afro-américaines, mais je savais que ces fictions n’étaient pas ma réalité. Dans mes premières tentatives d’écriture de romance en français, j’ai suivi ce que les médias français me présentaient comme la relation amoureuse que je, femme Noire, devais avoir pour être heureuse. Mon personnage masculin principal était Blanc, mon personnage féminin principal était Noire. Encore une fois, ce n’était pas ma réalité et écrire ce genre de relations me laissait indifférente, donc je me suis dit que la romance n’était pas mon domaine d’écriture.

Continue reading “Mon odyssée dans l’écriture de romance”

Mes 10 lectures romances préférées en 2020

Au début, j’avais idée de faire un top 5 de mes lectures romance de 2020 mais j’ai eu trop de mal à choisir. En effet, j’ai lu 55 fictions dans le genre romance cette année. Certaines étaient des novellas, d’où le nombre total élevé. Sans compter celles qui étaient essentiellement érotiques donc peut-on les classer dans la romance ? Je l’ai fait. C’est mon classement, je décide de mes propres critères. Il est à noter que tous les auteurs sont non-Blancs.

Continue reading “Mes 10 lectures romances préférées en 2020”